Chronique 73 : Les calices du temps, de S. N. Lemoing.

LES CALICES DU TEMPS DE S. N. LEMOING.

 

les-calices-du-temps---episode-1-930943.jpg

Sortie : 1 Juin 2017.

Résumé : 

Maria, 26 ans, est une des meilleures recrues de la police de Los Angeles.
On ne peut pas dire qu’elle soit très féminine : elle excelle en sports de combat, déteste les robes et n’avoue jamais ses sentiments à un homme.

Un jour, tandis que son petit frère Juan, un ado geek, reçoit un mystérieux colis contenant des coupes de l’époque médiévale, ils se retrouvent propulsés au début du 16ème siècle.

Ils vont devoir se fondre dans le décor en attendant de trouver le moyen de rentrer chez eux.

L’avis de Emy :

Qui ne voudrait pas voyager dans le temps ? Moi en tout cas cela me plairait beaucoup.

L’histoire commence avec Maria et son partenaire au travail, Mark. Cela fait plusieurs années qu’ils travaillent tous les deux et ils s’étendent très bien. Maria a développée, au fur et à mesure du temps, des sentiments. Seulement, elle ne l’a jamais dit à Mark, car elle n’a jamais osé. Alors que sa mère l’a invitée à dîner, elle se rend compte que c’est en même temps que la soirée match de foot avec Mark et d’autres copains. En ayant assez de ne pas savoir ce que Mark ressent, elle va se convaincre de lui dire une bonne fois pour toute. Mais malheureusement, elle n’était pas la seule à s’intéresser à Mark. Décidant d’aller dîner chez ses parents après ce qu’elle a découvert, elle va se retrouver envoyé dans le passé avec son frère Juan. Les deux personnages n’ont pas d’autre choix que de s’adapter au nouveau décor qui les entoure sans se mettre en danger.

Ce que j’ai aimé c’est que nous n’avons pas qu’un seul point de vue, puisque nous avons un second point de vue extérieur qui est sur le présent. Ainsi on ne perd pas le contact avec la réalité, et l’on peut voir ce qui s’y passe.

Maria est un personnage, qui selon moi, n’a pas assez confiance en elle. Je n’ai pas réussi à la cerner. Parfois, j’avais l’impression qu’elle était différente par rapport au début. Ce n’est que mon avis et peut-être qu’une autre personne pensera autrement.. Sinon, c’est un personnage qui m’a fait souvent sourire, surtout avec sa manière de parler qui est loin d’être celle de l’époque.. C’est toujours difficile de changer son langage mais ça rend le tout drôle et sympathique.

L’époque dans laquelle nous sommes plongé est une de mes époques préférées. Il y a certains moments où j’ai bien rigolé, car je pense que ça arriverai à tout le monde de faire des gaffes si l’on est dans un milieu que l’on ne connaît pas.

En sommes, c’est un récit avec une touche humoristique et un mélange d’histoire et de modernité. Des critères qui nous font passer un bon petit moment. Nous tombons dans une aventure hors du commun, avec des personnages, qui comme Maria on du mal à ne pas être naturel ou encore son petit frère qui la sort toujours du pétrin.

Le premier épisode est assez court, seulement une centaine de pages, mais il lance bien l’histoire et j’avoue que j’attends la suite.

La note de Emy : 

3,5/5

 

> Lien Amazon

Publicités

Une réflexion sur “Chronique 73 : Les calices du temps, de S. N. Lemoing.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s