Chronique n°71 : Cooking Drama, tome 1 : Casseroles et Sentiments, Clara Le Corre.

Cooking Drama, tome 1 : Casseroles et sentiments, Clara Le Corre. 

cooking-drama,-tome-1---casseroles-et-sentiments-844616-264-432

Label Badass, 166 pages. 

Résumé :

Moi, Maggy Renoy, 21 ans, je vais devenir cuisinière. Du moins, j’en ai la ferme intention. Et rien de mieux pour atteindre mon but que de devenir l’apprentie du renommé Chef Alistair Greyclaw ! Qu’importe que j’aie eu l’entretien le plus rapide de la Terre et, surtout, que j’aie eu l’air d’une parfaite idiote en découvrant que derrière ce grand nom de la cuisine gastronomique se cachait en réalité un génie de seulement 26 ans. Car même si je suis incapable de cuire un cake, hors de question de le décevoir ! Sauf qu’assimiler l’apprentissage de ce métier aussi passionnant qu’exigeant est plus difficile que je ne le pensais. Encore plus lorsqu’une de mes collègues fait tout pour me rendre la vie infernale et que mon Chef – aussi intraitable qu’impénétrable et déjà pris – est loin de me laisser indifférente…

Ce que pensent Julie et Ludivine. 

Tout d’abord merci à Label Badass pour ce SP. Nous ne connaissons pas l’auteure, mais ça a été avec plaisir que nous avons découvert sa plume et son histoire.

Cooking Drama, comme son nom l’indique est une histoire qui parle de cuisine. C’est l’histoire de Maggy Renoy, âgée de 21 ans qui devient l’apprentie d’un chef de cuisine, afin de préparer son examen culinaire qui se déroulera 10 mois après. Elle rencontrera donc Alistar Greyclaw qui va la former pour qu’elle réussisse son examen. Sa formation sera forte en émotions et intense, très, très intense.

Maggy est une jeune femme pas très confiante au début, mais sans pour autant manquer d’humour. Au départ, elle sera intimidée par le caractère du chef, et se fera un petit peu marcher sur les pieds, surtout par Regina, cuisinière, et Portia, copine du chef. Mais étant une jeune femme gentille et qui ne recherche pas les ennuis, elle ne relèvera pas tout de suite.

Ça ne durera pas longtemps car elle prend vite confiance en elle et ne se laissera plus faire, ni par Regina et ni par le chef, dont son regard glacial ne la refroidira plus.

Julie : C’est un personnage que j’ai trouvé assez attachant et intelligent. J’ai apprécié ces réactions et son caractère qui prouvaient son courage et sa ténacité.

Ludivine : Cette jeune femme m’a souvent fait rire. À vrai dire, je me suis un peu retrouvée en elle, alors ça a été assez facile pour moi de m’identifier à elle.

Le « chef » Alistair Greyclaw est un cuisinier très reconnu dans son métier. Alistar est un homme fatigué tout comme passionné. Si il est chef, c’est pour honorer son père, parti trop tôt. Il a repris l’auberge pour faire vivre la passion de son père à travers lui, ce qui fait de lui un acharné du travail. Il est intimidant, glacial, presque mutique et ne sait presque que donner des ordres. Et pourtant, il saura être plus clément avec sa jeune apprentie, car il semblerait qu’ils soient plus liés que la jeune femme ne le pense.

Ludivine : Malgré son côté mystérieux, et antipathique, je n’ai pas su détester Alistar. À chaque fois qu’un mot sortait de sa bouche, je cherchais à percer son armure.

Ce livre privilégie beaucoup les relations humaines et les émotions entre les personnes. Il n’y a pas de grandes histoires d’amour ou des grandes désillusions, mais de vraies histoires que l’on peut retrouver nous même dans notre entourage. La romance est plutôt au second plan dans le livre, ce qui n’est pas déplaisant.

Julie : Le sujet du livre est vraiment très intéressant. J’ai aimé découvrir le milieu de la cuisine et son vocabulaire. Et vu que j’adore cuisiner, je me suis régalée à imaginer les plats en vrai.

On découvre le stress de l’apprentissage en cuisine et le dur métier de cuisinier. C’était la première fois que nous lisions un livre sur ce thème, et aussi bien détaillé. C’est donc une agréable surprise pour nous.

L’écriture de l’auteure est très fluide et très facile à lire, et ce malgré des termes spécifiques à la cuisine. L’histoire mêle drama et humour à la perfection. C’est une histoire très plaisante à lire et qui ne prend que très peu de temps. Nous conseillons fortement cette histoire pour se faire plaisir et pour se détendre.

Julie : Ce livre est une jolie découverte. C’est un livre assez sympa et plaisant. J’ai passé un très bon moment avec Greyclaw et Maggy. Certes j’aurai aimé un peu plus de dialogues et d’actions mais bon, on ne peut pas tout avoir. Je suis assez curieuse de découvrir la suite de cette histoire qui sera sûrement une fois de plus sympathique. J’en ai déjà l’eau à la bouche…

Ludivine : C’est une très belle découverte pour moi, et aussi pour mon ventre. En lisant toute cette nourriture, j’ai eu très souvent faim haha. Je suis impatiente de connaître la suite !

Notre note : 

4/5

Où le trouver :

Amazon.

Fnac.

Publicités

4 réflexions sur “Chronique n°71 : Cooking Drama, tome 1 : Casseroles et Sentiments, Clara Le Corre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s