Chronique n°58, Et si c’était possible, Hélène Philipe.

19096071_1362631637156988_2041077259_o1.jpgHarlequin, 247 pages.

Résumé,
Impossible de ne pas penser à lui. Depuis qu’elle a croisé le bleu de ses yeux à la clinique où elle travaille, Emma est obsédée par Nathan. Nathan, son voisin odieux qu’elle a remis à sa place le jour même de son emménagement dans cette nouvelle résidence. Nathan, l’ancien champion de snowboard qui a vu ses rêves de gloire brisés suite à un terrible accident. Nathan, son patient, qui est en fauteuil roulant et consacre toute son énergie à sa rééducation. Emma sait que le cœur de Nathan est prisonnier d’une couche de glace nourrie par le regard plein de pitié que tout le monde porte sur lui mais elle a l’espoir que la chaleur du sien saura faire fondre cette armure.

Ce qu’en pense Julie,

Dès le début du livre, on rentre dans la vie active d’Emma. Elle est en plein entretien d’embauche pour trouver un nouveau travail.
Emma est une femme très gentille mais avec tout de même beaucoup de caractère. C’est aussi une jeune femme qui sait ce qu’elle veut et qui sait se débrouiller toute seule. Elle n’a pas peur de grand-chose et va se lancer dans sa nouvelle vie assez rapidement et facilement.

Nathan est un jeune homme de 26 ans, qui est à ce jour handicapé après un malheureux accident. Arrogant et ancien champion, il a un caractère qui est pénible pour beaucoup.
Nathan n’abandonne pas et garde espoir pour l’avenir mais à côté de ça, il s’est malheureusement un peu refermé sur lui même et a peu de vie sociale. Tout au long du livre, on apprend à le connaître davantage et on comprend très vite que derrière les barrières qu’il met, il est assez fragile et hésitant face à de possibles relations. Mais avec Emma près de lui, tout n’est t-il pas de nouveau possible?

La relation des deux personnages principaux va être assez lente au début, on a un début de livre où il ne se passe pas grand-chose mais où on a un plutôt une préparation à la suite du livre. Ceci dit, sans ça on ne comprendrait peut-être pas pourquoi les personnages sont ainsi.
Puis, ensuite l’histoire commence très rapidement entre les personnes. J’ai trouvé ça dommage car on passe d’une relation assez distante à une relation beaucoup plus proche, très vite.
Le dernier bémol est peut-être le fait que le livre manque un peu d’intensité, on attend toujours plus dans les actions des personnages..

Mise à part ça, j’ai bien aimé que ce livre traite finalement de sujets de la vie quotidienne ou des problèmes qui peuvent arriver à tous. Le roman est émouvant mais pas trop, c’est juste assez, je dirai. Les scènes sont justes et belles et tout est à sa place.
Une fois que les personnages se connaissent mieux et qu’ils se côtoient, l’histoire ne peut qu’être plus intéressante. De plus, je trouve qu’on ne retrouve pas souvent ce type d’histoire dans les romances, donc c’est vraiment agréable de lire quelque chose qui sort un peu de l’habituel mais en gardant une simplicité dans le récit. (Oui je pense que parfois on en fait trop dans les livres et finalement c’e n’est pas si bien alors que là… c’était juste bien dosé.)

La romance est ici très légère et ça fait du bien. C’est une lecture très plaisante et sans prise de tête. J’ai lu ce livre très rapidement car c’est une petite histoire simple et sympa, parfaite pour se relaxer.

L’écriture est belle, fluide et facile à lire et le fil conducteur du livre est bien mené et bien suivi.

L’auteure a une plume vraiment très intéressante et reposante. J’aime beaucoup lire des romances comme cela de temps en temps, surtout quand j’ai envie de quelque chose de plus réel et de léger.

Pour finir je dirai MERCI à l’auteure de nous donner de l’espoir face aux problèmes de la vie, qu’ils soient plus ou moins graves.

3,5/5

Lien Fnac: et si c’était possible

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s