Chronique n°51: Clash passion coupable (tome 2), Jay Crownover.

19095885_1362631607156991_125902843_o

Harlequin, 385 pages.

Résumé:

Le désir n’obéit à aucune loi.
Une fille à papa, sans diplômes, sans travail, menteuse et petite délinquante. Avett n’a aucune illusion sur l’image que se fait d’elle son avocat bien sous tous rapports. Quaid Jackson, rasé de près, costume à deux mille dollars, sex-appeal à damner une sainte – ce qu’elle est très loin d’être -, est sans doute le seul à pouvoir lui épargner la prison aujourd’hui. Alors qu’elle s’est juré de revenir sur le droit chemin, coucher avec l’homme qui tient son avenir entre ses mains serait sans doute la plus mauvaise décision possible. Mais n’est-ce pas sa spécialité ? Si elle en est là aujourd’hui, c’est parce qu’elle a toujours été incapable de faire le bon choix.

Ce qu’en pense Julie,

Déjà, j’ai beaucoup aimé la petite introduction au début du livre où l’auteure raconte quelques trucs par rapport à elle et au personnage d’Avett.

On rencontre dès la première page: Avett, avec une phrase que son père a pu lui dire plus d’une fois. Elle est malheureusement dans une situation très délicate et on comprend très vite que c’est une jeune femme remplie de regrets et de culpabilité. On ressent alors, tout au long du livre beaucoup d’émotion face à son histoire et à sa vie en générale.

Quaid, lui, est un avocat très connu pour son succès dans ces affaires. On le connaît déjà puisqu’on l’a rencontré dans le tome 1 de Clash quand il draguait la belle Sayer.

Il arrive dans le livre avec un comportement froid et dur. Mais avec le temps… les relations changent. Et même si il ne se l’avouera pas tout de suite, la jolie et jeune Avett, ne sera jamais une cliente comme une autre, même si il se promit de l’aider jusqu’au bout.
Il a une vie plutôt bien rangée et organisée. Et même si il a eu une vie passée quelque peu complexe, il ne montre rien en apparence. Sa vie est tel qu’elle est et il n’attend rien de plus mais surtout il ne s’attend pas à que toute sa vie change très vite à cause (ou plutôt grâce) à une belle jeune femme aux cheveux rose.

Les deux héros m’ont beaucoup transporté et je suis tout de suite rentrée dans le livre comme si j’étais moi aussi, un des personnages.
Les deux personnages sont à l’extrémité l’un de l’autre mais ce sont toutes ces différences entre eux qui créaient une si belle histoire.

J’ai complètement adhéré à cette histoire entre Quaid et Avett, et d’ailleurs J’EN VEUX ENCORE! (Eh bien quoi? Quand on aime, on ne compte pas non? Plus de pages s’il vous plait!!)

Ce que j’aime une fois de plus c’est que les personnages murissent tout au long du livre et les pensées positives sont très présentes. Malgré tout, je trouve que l’on a quelques répétitions au niveau des pensées et des morales. (Sûrement parce que Avett est légèrement têtue et ne veut pas forcément croire tout ce qu’on lui dit, même quand c’est pour son bien.)

J’ai plus qu’apprécié ce deuxième tome qui m’a plu du début à la fin. La plume de Jay Crownover n’est d’ailleurs plus à faire découvrir, tellement elle est fantastique. Un univers particulier, une écriture sensuelle mais aussi belle que facile à lire. Que dire finalement à part que J’ADORE cette auteure.

Citation: «Tu es la meilleure des pires décisions que j’aie jamais prises et, de loin, ma plus belle histoire.»

4,75/5.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s