Throwback Thursday Livresque #4 : un livre que j’ai découvert sur un ou des blogs.

Print

Bonjour, voici un nouveau rendez vous sur notre blog : le challenge Throwback Thursday Livresque créé par la blogueuse BettieRoseBooks que nous adorons suivre. Ce challenge permet de découvrir de nouvelles histoires tous les jeudi avec un thème particulier, c’est pourquoi nous avons décidé d’y participer.

Le concept est super simple, chaque jeudi = un thème = pour faire ressortir une ancienne histoire ou plus récente.

CETTE SEMAINE, LE THÈME EST : UN LIVRE QUE J’A DÉCOUVERT SUR UN OU DES BLOGS. 

Sans titre-2

LE CHOIX DE EMY : 

En voyant le thème de la semaine, j’ai repensé au livre que j’avais demandé à Noël, il y a maintenant quelques années. « Le journal des papillons », de Rachel Klein. Je me rappelle que lorsque je l’avais vu sur un blog, malheureusement je ne me souviens plus lequel, et j’avais eu envie de le lire moi aussi. C’était à mes yeux un livre mystérieux. Seulement je dois dire que je n’ai toujours pas compris ce livre. Il est donc toujours aussi mystérieux pour moi aujourd’hui. Malgré tout il se lit très vite. On a toujours envie de savoir si il va se passer quelques choses.

le-journal-des-papillons-3021333-264-432

États-Unis, à la fin des années 60. Rebecca rentre en classe de première dans un pensionnat pour jeunes filles de la haute société où elle espère prendre un nouveau départ loin du drame qui la hante, le suicide de son père.
Dès les premiers jours, son amitié avec la fraîche et innocente Lucy est mise à l’épreuve par l’arrivée d’Ernessa, une belle et mystérieuse Européenne. A mesure qu’Ernessa se rapproche de Lucy, cette dernière semble de plus en plus mal en point : son corps jeune et en pleine santé laisse peu à peu place à une silhouette pâle et maladive, comme vidée de toute substance vitale.
Bientôt l’école bruisse de sombres rumeurs, les doutes et les secrets éclosent comme des fleurs noires parmi les jeunes filles en fleurs dont les cauchemars se peuplent d’angoisses, de désirs inavouables, et de terreurs adolescentes.
Pour Rebecca, bientôt la question se réduit à une interrogation : est-elle en train de devenir folle ou Ernessa est-elle une vampire ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s