Chronique n°37 : Devil’s Rock – Enchaine moi.

« Le véritable crime est de nier ce que l’on ressent. »

Devil’s Rock – Tome 1 : Enchaine moi, Sophie Jordan.

7_XlBYZ-.jpg

Milady,  480 pages.

Résumé :

Certains hommes sont des durs, ceux de Devil’s Rock sont plus que cela…
Le danger est inscrit dans chaque muscle de Knox Callaghan et ses yeux bleus ont le pouvoir de déceler toutes les pensées les plus intimes de Briar Davis. Mais celle-ci est une infirmière qui travaille au pénitencier alors que Knox est un détenu qu’elle ne doit en aucun cas approcher.
Irrémédiablement attiré par Briar, Knox fait tout ce qui est en son pouvoir pour la protéger et lui résister. Elle est trop innocente, trop gentille, et elle n’a aucune idée de ce dont il est capable. Mais tout sacrifice a ses limites… Et goûter au fruit défendu peut s’avérer grisant.

Ce que pense Ludivine.

Je ne connaissais pas Sophie Jordan avant d’acheter ce livre et je dois avouer que je ne suis pas déçue.

C’était la première fois que je lisais un livre dont le début se passe dans le milieu pénitencier. Nous rencontrons Briar Davis, jeune infirmière qui doit assister le chirurgien de son hôpital dans l’infirmerie de la prison de Devil’s Rock, par manque de personnel. Le premier patient qu’elle doit soigner est Knox Callaghan, condamné depuis 8 ans pour meurtre. Malheureusement dès le début, Briar sera mal à l’aise dans ce milieu et le prisonnier le découvrira au premier regard, au grand désespoir de Briar. Au bout de quelque temps, Knox est mis en liberté conditionnelle pour avoir empêcher deux prisonniers de commettre un crime impardonnable. Une fois en liberté conditionnelle, Knox retournera travailler dans le bar de son oncle, et Briar quant à elle arrêtera de travailler au pénitencier car ils ont retrouvé du personnel. Un soir, les deux personnages se retrouveront et c’est le début de leur histoire.

Briar est une jeune femme sensible, gentille, innocente et légèrement effacée, Knox est une armoire à glace, peu sensible, froid et par dessus tout, meurtrier mais n’avait pas t-il une raison ? C’est ce qu’il avouera en se confiant à Briar, au fond c’est un mec qui a un cœur et qui défend avec acharnement ceux qu’il aime plus que tout.

Ce livre a réellement été une drogue, je l’ai lu d’une traitre tellement l’écriture de l’auteur est souple. À chaque fin de chapitre, je voulais savoir ce qui allait se passer entre Briar et Knox, de ce fait je n’ai pas lâché le livre jusqu’à l’avoir fini. Je ne sais pas si j’ai adoré le personnage de Briar ou non, ce personnage me laisse perplexe, mais ce qui est sur c’est qu’elle s’affirme au fur et à mesure qu’on avance dans l’histoire, bien que je n’ai pas réussi à l’imaginer comme elle est décrite physiquement dans le livre. Quant à Knox, c’est difficile de le cerner sur le coup mais avec du recul, on comprend ses réactions et ses paroles. C’est un homme qui m’a énervé, qui m’a fait sourire, mais surtout qui m’a touché. Knox prend énormément de place dans l’histoire, si bien que ça ne dérange pas trop que Briar ne soit pas si présente avec un caractère plus fort. 

Ma note :

4,5/5

Où le trouver : 

Amazon.

Fnac.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s