# Chronique n°23 : Le Roi du Plaquage.

Le roi du plaquage, Marc Moritz.

17690417_1285839124836240_1167778835_n.jpg

Milady

Résumé,
Cent dix kilos de muscles peuvent-ils résister à un mètre soixante de finesse ?

Romain Mevasta est un joueur de rugby comme on n’en fait plus. Et il le sait. C’est aussi un homme comme on n’en fait plus, mais il n’en a pas vraiment conscience. Il n’est pas de ces minets qui posent pour les calendriers. Il court les jupons c’est vrai, un peu, mais pas les soirées de presse. Très peu pour lui. À 35 ans il est en fin de carrière et se trouve à un tournant de sa vie. Il s’est taillé une réputation de cogneur dans sa folle jeunesse, mais en fait ses coéquipiers le surnomment le philosophe parce qu’il lit. C’est un bourru au cœur tendre finalement. Et sa rencontre avec Margot va le bouleverser. Margot est photographe, elle est là pour tirer le portrait des joueur et faire la photo annuelle. Certains joueurs, dont l’ennemi juré de Romain, se montrent un peu agressifs avec elle et Romain fait alors un peu trop honneur à sa réputation. C’est le début des ennuis pour lui et d’une belle histoire entre lui et Margot à qui il devra prouver qu’il est capable de donner sa confiance.

Qu’en pense Emy et Julie?

Romain Mevasta est un rugbyman qui n’a pas vraiment confiance en lui dans la vie quotidienne (surtout avec Margot) contrairement aux moment sur le terrain. C’est un personnage plutôt drôle et sympathique. (Emy: et terrifiant tellement je suis petite à côté de lui).

Margot est une jeune photographe plutôt basique et assez discrète au premier regard. On peut même remarquer qu’elle se cache derrière son métier pour se sentir plus à l’aise en public. Ce qui est alors positif, c’est que tout au long du livre elle va prendre confiance en elle et on va alors découvrir plus en détail sa personnalité et son caractère.

Le petit format de ce livre est suffisant, l’histoire est bien écrite et le nombre de page est bien dosé.
Autre point intéressant, c’est d’avoir un livre qui est totalement écrit d’un point de vue masculin.

Étant fan de rugby, nous n’aurions évidemment pas pu détester ce livre.
Nous avons donc trouvé que c’était une lecture très plaisante et amusante que nous ne regrettons absolument pas d’avoir lu.

L’auteur a une plume qui nous a beaucoup plu et un style assez simple (certes) mais bien. Il a réussi a complètement nous transporter avec sa jolie petite histoire. C’était un agréable moment passé avec Romain et Margot.

Extrait:
– Je ne te ferai jamais de mal, Margot
– Pas physiquement, je sais.
Mais on peut faire mal avec des mots, ou des regards
– Ou des silences, ai-je ajouté à voix mi-basse

3,75/5

Lien FNAC
Lien AMAZON

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s