Chronique n°19 : Ça a commencé comme ça, Angela Morelli.

CA A COMMENCE COMME CA, ANGELA MORELLI.

17391970_1277236502363169_1577510402_n

Harlequin, 360 pages. Date de sortie : 12 Octobre 2016.

Résumé du livre : 

Ça a commencé quand Flore a fait brûler sa confiture de groseilles . Ou alors, quand son père l’a appelée à l’aide, coincé entre les branches du vieux pommier. En fait, non,  ça a vraiment commencé quand ses amis l’ont inscrite au concours de confitures. Oui, c’est à partir de ce moment-là que la vie de Flore a pris un tournant inattendu. 
Car la jeune mère célibataire presque trentenaire a dû faire face à un obstacle de choix : confectionner une confiture aux figues… sans figues. Et, malgré la mobilisation de tout le village pour la soutenir dans sa quête, impossible de trouver les fameux fruits au beau milieu de cette canicule qui frappe le Sud-Ouest de la France. Impossible ? Non, pas tout à fait. Car il y a bien quelqu’un qui en a, des figues : Corto, le beau jardinier mystérieux que tous les habitants du village considèrent avec méfiance. Et pour cause : il est tatoué et dégage une aura de mystère et de danger. 
Alors, oui, ça a commencé comme ça, avec un concours de confitures, une pénurie de figues et Corto. 

Ce que pense Emy de ce livre :

Cette lecture est une lecture fruitée et charmeuse. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre.

On rencontre Flore, une jeune maman qui a une petite fille qu’elle élève seule. C’est une femme qui travaille plus qu’elle ne le devrait pour pouvoir combler ses problèmes financiers. Séparée du père de sa fille, elle habite chez son père, qui l’aide peu voire pas du tout… On retient surtout que Flore a la main sur le cœur, elle se laisse presque marcher sur les pieds mais elle est généreuse, un peu trop. Elle accepte tout et on pourrait croire qu’elle n’ose pas dire non, de peur de faire du mal aux autres.

Au fil du récit, on va découvrir qu’elle va peu à peu se montrer et faire et dire ce qu’elle pense réellement. En tout cas j’ai bien rigolé par moment. De plus, il est difficile pour ne pas craquer complètement pour sa fille, Clélia, qui est adorable.

Maintenant, parlons du mystérieux Corto, il m’a vraiment intrigué. Il paraît à première vue froid et distant. D’ailleurs il n’est pas forcément bavard. On ne le comprend pas aussi (je sais que j’ai cherché pourquoi il se comportait de telles manières pendant quelques minutes, je me pose trop de questions de toutes façons). Mais il a un côté rassurant, protecteur (mais je ne sais pas pourquoi).

Angéla Morelli nous charme avec son style d’écriture. Cette lecture est drôle et a un petit quelque chose qui m’a énormément plus (ça doit être la confiture, j’adore la confiture). Elle a un côté original, touchant et sucré.

Ma note :

3,5/5

 

Ce livre est disponible ici : 

Lien Amazon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s